Les membres


Marie



Je suis Marie, co-fondatrice et présidente de La tête dans les nouages et monitrice de portage. Je suis aussi la maman de trois garçons.
J’ai suivi en 2010 et 2011 les formations Je Porte Mon Bébé (actuellement « L’école à porter ») et Peau à Peau, puis en 2012 le module de base de l’école de portage ClauWi (Allemagne).
Étant bilingue français-allemand, j’anime aussi des ateliers particuliers en allemand.
J'ai toujours su que le jour où je serai maman, je porterai mon enfant. J'aimais voir ces parents qui gardaient les mains libres. Comme maman, je ne voulais être encombrée de rien.
Mon mari et moi avons donc porté notre fils dès sa naissance, d'abord dans l’écharpe Je Porte Mon Bébé, puis dans une écharpe tissée plus courte. Petit à petit et de manière insoupçonnée, ce qui, au départ, n’était qu’un outil, un moyen pratique, est devenu une façon de prendre soin de notre enfant, d’apprendre à le connaître par le toucher, le contact et de tisser avec lui une relation sans mots.
Et puis le portage est devenu une passion.
J'ai voulu découvrir d'autres porte-bébés, j'avais envie d'en parler autour de moi et de transmettre tout ce que j'avais appris. J'ai suivi des formations tout en commençant à donner des ateliers à de futurs ou jeunes parents.
Quand mon premier fils était encore bébé, j'ai rencontré Ingrid Van den Peereboom, co-fondatrice du réseau de portage Peau à Peau et auteur du livre éponyme. Elle a été ma plus grande inspiration. Quand nous avons imaginé, avec Laurie, La tête dans les nouages, j'ai aussi voulu faire honneur à ce que j'avais appris auprès d'elle. Aujourd’hui, chaque rencontre avec des familles, chaque contact avec mes collègues du portage – conseillers, formateurs, fabricants – m’enrichit et m’apprend toujours davantage sur les possibilités infinies de ce qui est devenu dans ma vie à la fois un savoir-faire et un savoir-être.


Magali

Je suis Magali, maman de 3 enfants, j’ai découvert le portage en 2003 à la naissance d’Elina, je la portais principalement lors de nos déplacements.
En 2011, Nathéo pointa le bout de son nez, j’avais acheté une écharpe extensible et me suis un peu débrouillée avec le mode d’emploi mais je ressentais le besoin d’être plus informée et d’être validée par quelqu’un, je me suis donc inscrite à un atelier de portage pour être rassurée quant à l’utilisation que je faisais de ce long morceau de tissu. Au final, je suis repartie de là en ayant découvert les bienfaits du portage respectueux, la sécurité, de nouveaux nouages, positions & installations mais aussi d’autres moyens de portage qui permettent de prolonger ce merveilleux partage en accompagnant l’évolution de mon enfant.
En plus d’être un échange exceptionnel et d’une praticité incroyable, le portage est devenu une passion que j’avais très envie de transmettre autour de moi. Il était hors de question que je donne des ateliers ou même des conseils sans être formée, j’ai donc suivi les formations d’animatrice en portage « Transmettre le portage » donnée par Anne Piccin à Châtelet, JPMBB, l’école à porter à Paris & « Peau à peau, bien porter bébé » avec Emmanuelle Sallustro . Je suis régulièrement des journées de formation continue qui me permettent de rester « connectée » aux différentes techniques de portage que je transmets.

Je suis actuellement en pause pour me consacrer à l’arrivée de ma 4ème merveille.
À bientôt,
Magali



Bonjour, je suis Frédérique, 37 ans, Liégeoise de cœur, Gaumaise d'adoption.
Pour moi, le portage est avant tout un soin que l'on offre à l'enfant en lui donnant de l'amour. Il permet de connecter maman, papa et bébé à leur environnement rural ou urbain.
Animatrice nature pour jeunes enfants, je me dois d'être "tout-terrain". Lorsque ma fille était bébé, j'ai apprécié cette liberté de pouvoir m'aventurer sereinement en forêt, à la découverte de mille merveilles.
Convaincue que votre nœud préféré vous apparaîtra comme le plus simple, je suis à votre disposition pour toutes questions, demandes, conseils, ....
Aire géographique: Gaume et sud-Luxembourg










Anne

Claire

François

François